Parcours

Après des études littéraires, Pierre Delmotte intègre en 2005 le Théâtre-École d’Aquitaine et la Cie Pierre Debauche à Agen. Pendant ces trois années de formation, il interprète plusieurs rôles des pièces des grands auteurs du théâtre classique. Molière, Shakespeare, Marivaux, Labiche, Feydeau mais aussi Claudel et Maeterlinck.

En 2009, il fait partie de la première promotion du GEIQ Haute-Normandie.
Il joue, cette année-là, Nelson, dans la pièce d’Edward Bond Le Numéro d’Équilibre, mis en scène par Jérôme Hankins. Il y rencontre également Thomas Jolly & La Piccola Familia, et joue dans MaKingHenryVI #2, ainsi que Yann Dacosta qui le met en scène dans En attendant la récré, de Catherine Anne, et dans Drink Me Dream Me, d’après Alice de Lewis Carroll.

Il a joué depuis le rôle de Treplev dans La Mouette, de Tchekhov avec la Cie Catherine Delattres; et celui de Renart dans Un Roman de Renart avec le Théâtre de la Canaille.
Il a retrouvé Catherine Delattres, en 2012, avec le spectacle Le jeu de l’Amour et du Hasard, de Marivaux, où il interprète le rôle de Dorante.

Pierre Delmotte travaille régulièrement avec La Cie du Chat Foin, et après Le Village en Flammes, de R.W.Fassbinder, Yann Dacosta le dirige à nouveau dans L’Affaire de la rue de Lourcine, d’Eugène Labiche, en 2014. Une tournée a eu lieu en Normandie et en Nouvelle-Calédonie, avant de jouer au Théâtre 13 en janvier 2015 et dans toute la France.

En 2013, il se forme à la post-synchronisation et rencontre Ivana Copolla, Céline Monsarrat, Jean Barney, Vincent Violette, Brigitte Aubry. Il participe depuis régulièrement aux doublages de plusieurs films et téléfilms sous la direction de Brigitte Aubry, Régis Reuilhac, Vincent Violette, Ivanna Copolla et Thierry Wermuth.

En 2015, avec le Théâtre des Crescite, il joue dans Macbeth _ Fatum, réécriture de la pièce de Shakespeare, sous la direction d'Angelo Jossec (prod. CDN Haute-Normandie).

En 2016, il participe à la création du Collectif Les Tombé(e)s Des Nues, et crée le spectacle Achille Batman et Jean Claude.

En 2017, il retrouve Yann Dacosta et participera à la création du spectacle Légendes de la forêt viennoise, d'Ödön von Orvàth. (prod. CDN Normandie Rouen, Caen, Vire ; Scènes Nationales Dieppe, Cherbourg, Alençon).
Il y interprète le rôle de Ferdinand Herlinger et celui du Gentleman Américain.
La même année, il crée le spectacle Bérénice, avec le théâtre des Crescite et interprète le rôle de Titus.

En 2018, Pierre Delmotte retrouve le Collectif Les Tombé(e)s Des Nues et réalise sa première mise en scène avec le texte de Stéphane Jaubertie, Jojo au bord du Monde. Le spectacle part en tournée en Normanide et dans toute la France, pour plus de 25 représentations pour sa première exploitation.

À l'automne 2019, à l'initiative de la Cie du Chat Foin et de Yann Dacosta, Pierre Delmotte met en scène Le jour du Slip/Je porte la culotte (Anne Percin/Thomas Gornet). Le spectacle tourne dans les écoles, les bibliothèques, médiatèques etc...
À la même période, il crée également le spectacle Le principe d'Archimède, de Josep Maria Miro, avec la Cie Dodeka. Il y joue le rôle de Pierre. Une tournée en normandie et dans toute la France est prévue.